webleads-tracker

Une gestion de la paie performante ? Oui, c’est possible !

16.11.2015 - Presse

Gagner du temps et dépenser moins en optimisant les processus RH, c’est bien. Mesurer les bénéfices pour l’entreprise, c’est mieux. Nibelis, le leader français du SIRH en Cloud, s’est livré à l’exercice. L’acteur de référence du mid-market pour sa solution fiable et agile  a calculé  les gains de productivité de la  gestion de la paie. Damien Favrot, son Directeur Général, revient sur les résultats de cette étude inédite.

Vous êtes un prestataire de services reconnu. Pourquoi vous être livré à cet exercice ?

Nibelis a toujours eu une âme de pionnier. Nous avons été les premiers et nous sommes toujours les seuls à proposer la prise en charge de la gestion de la paie des entreprises, en direct, sans intermédiaire, sans logiciel, sans mises à jour, sans maintenance. Nous sommes « cloud native », c’est cette spécificité qui séduit nos clients depuis 15 ans.

Aujourd’hui, avec le succès grandissant du cloud, toutes les entreprises comprennent l’intérêt de notre modèle unique et à travers lui la capacité à se libérer des infrastructures informatiques.  Elles sont convaincues quand elles voient les gains de productivité et la sécurité d’esprit que leur procure l’abonnement à notre outil Nibelis. C’est cela que nous avons voulu mesurer précisément.

Comment avez-vous procédé ?

Nous avons mené une étude à grande échelle auprès d’un panel d’une centaine d’entreprises de tailles et activités différentes, sélectionnées parmi nos 1200 clients.

Notre méthode a consisté à détailler chaque étape du cycle de production et de contrôles des paies et des déclaratifs, à identifier et quantifier chacune des sources de productivité afin de mesurer les gains obtenus en temps, en budget et en ressources disponibles.

Prenons l’exemple d’une PME. À quels gains de productivité peut-elle prétendre ?

Une entreprise qui gérait auparavant la paie en interne sur un logiciel du marché réalise avec notre solution une économie de 1% de sa masse salariale et divise par quatre le temps consacré à la paie. Autrement dit, pour une PME de 150 salariés par exemple, cela représente une économie annuelle de 80.000 euros et neuf jours par mois.

Ainsi notre cliente, la DRH d’Alain Afflelou,  1er réseau de franchises en France a gagné dix jours par mois et réalisé 20% d’économie sur le coût de la fonction paie. Le directeur financier de Tractebel Engineering France a détaillé avec nous la façon dont il a pu doubler l’effectif de son entreprise sans modifier son organisation RH. La RRH du site Leboncoin a fait le calcul : elle a divisé par deux le temps consacré à la paie grâce à notre solution.

Et où se nichent ces gains de productivité ?

Prenez la veille légale et la mise à jour du réglementaire : les entreprises sont de plus en plus exposées à l’accélération des réformes. Leurs conséquences sur les paramétrages du réglementaire de paie sont importantes et requièrent une expertise que les entreprises maîtrisent mal. Qui plus est, cela mobilise des ressources et des investissements. Notre solution Nibelis fait l’économie de tout cela.

Nous avons ainsi identifié dix facteurs clés pour faire gagner du temps et de l’argent aux DRH. J’invite chacun de vos lecteurs décideurs à se livrer à cet exercice pour leur entreprise.  Ils seront sans doute surpris du résultat. Nos équipes d’experts sont à leur disposition pour les aider à mener cette étude très instructive.