webleads-tracker

Passage à la DSN : pas toujours facile

16.07.2015 - Presse

La société Nibelis, spécialiste de la paie et des RH en Saas destinées aux PME et ETI, a organisé le 9 juillet à Paris une rencontre avec ses clients, composés pour 2/3 de et pour 1/3 des filiales de grands groupes. Il s’agissait de faire le point sur l’actualité sociale et plus particulièrement de dresser un premier bilan d’étape de la nouvelle procédure de Déclaration Sociale Nominative (DSN) en prévision du big bang attendu dans six mois.

Des aléas de calage et des populations exclues

À la suite du traitement des paies du mois d’avril, les 13 000 entreprises soumises à l’obligation intermédiaire sont passées de la théorie à la pratique et se sont confrontées à la réalité de cette nouvelle déclaration. A cette occasion sont apparus des aléas de calage, la complexité de certains aspects de la norme, mais aussi des éléments mal gérés comme des populations exclues (expatriés, salariés en contrat de courte durée) ou l’obligation d’avoir établi, au minimum, trois déclarations mensuelles avant d’obtenir des attestations de salaires. En contrepartie, la DSN présente le grand avantage de mettre fin aux redondances d’informations et simplifie les déclarations liées à la paie lorsque tous  les paramètres ont été validés.

Les contraintes et difficultés rencontrées par les entreprises pour la mise en place de la DSN dans sa phase 2 étant susceptible d’en faire évoluer les normes, le recours à une solution de gestion de la paie en mode Saas présente l’avantage de disposer en temps réel des mises à jour et d’un espace collaboratif. C’est toute l’expérience de la gestion de la paie dans le Cloud et de ses spécialistes des RH dans la DSN que met en avant Nibelis pour fidéliser ses clients. Face à l’échéance du 1er janvier 2016 et à l’obligation pour toutes les entreprises de produire cette nouvelle déclaration, il devient urgent d’actualiser son système RH.

Retrouvez l’article sur Solutions Numériques en cliquant ici !