Télétravail et productivité : mission impossible ?

« En cas de circonstances exceptionnelles, notamment de menace d’épidémie, la mise en œuvre du télétravail peut être considérée comme un aménagement du poste de travail rendu nécessaire pour permettre la continuité de l’activité de l’entreprise et garantir la protection des salariés ». Le Code du travail autorise et recommande la mise en place du télétravail dans différentes cas de figures : la pandémie de Covid-19 répond aux conditions figurant dans la législation.

Depuis le 17 mars 2020, la France a mis en place des mesures de confinement : les salariés qui le peuvent ont été invités à télétravailler jusqu’à nouvel ordre. Alors que 70 % des Français pratiquent le télétravail, comment s’organisent-t-ils ? Comment maintenir le lien entre le manager et son équipe ? Toutes les réponses dans notre infographie ci-contre.

Télétravail : quel scénario post-confinement ?

Depuis fin mars 2020, 89 % des Français n’ayant jamais pratiqué le télétravail doivent s’acclimater à de nouvelles conditions pour mener à bien leur activité. Dans ce contexte, les Services RH ont un rôle à jouer, à savoir communiquer auprès des salariés sur les bonnes pratiques à adopter (espace de travail dédié, plages horaires à conserver…). A la clé, un maintien de la productivité, porté en partie par les managers, invités à conserver des liens de proximité avec les équipes.

Bonne nouvelle : le télétravail ne semble pas préjudiciable à la continuité de l’activité des entreprises. Si 76 % des Français regrettent leur bureau – souffrant notamment du manque de lien social –  2 actifs sur 3 pensent que le travail à distance sera tout de même plus courant à l’issue de la crise sanitaire. Il est certain que le « remote work » ne sera pas généralisé à temps plein pour une majorité de salariés, mais cette forme de flexibilité offre des bénéfices que chaque employeur devra mesurer afin d’étudier la pertinence d’une nouvelle organisation du travail. Pour les entreprises qui n’ont pas encore mis en place d’accord afférent à la mise en place de télétravail régulier, hors circonstances exceptionnelles, le test grandeur nature lié au Coronavirus constituera une base tangible pour prendre des décisions avisées.

A suivre, donc.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin