BLOG RH

Demain, c’est vous qui recruterez votre boss !

« C’est lui, c’est elle ». Lors d’un recrutement, comment départager les candidats et confier le poste au profil le plus adapté ? Qui est le mieux placé pour faire ce choix ? Peu d’entreprises pensent à solliciter les collaborateurs qui seront amenés à travailler avec un nouveau manager. Le recrutement collaboratif est pourtant garant d’une intégration réussie. Décryptage d’un phénomène nouveau.

Help, le patron quitte le navire

Lorsqu’un manager ou un dirigeant d’entreprise quitte ses fonctions, ce n’est jamais sans impact. Au-delà des raisons qui motivent ce choix, il s’agit pour l’entreprise d’imaginer la suite. Le relais doit être assuré, la nouvelle prise de fonction doit se faire vite. Vite, mais surtout bien ! Et c’est là que le bât blesse. Comment s’assurer de choisir la bonne ressource ?

L’employeur dispose aujourd’hui de plusieurs options pour remplacer un collaborateur sortant. Mobilité interne, recrutement mené par le Service RH ou un cabinet externe : autant de méthodes efficaces pour collecter des candidatures qualifiées. Cette première étape passée, il s’agit de faire le tri des CVs. L’entreprise doit-elle se sentir rassurée d’avoir identifié des talents ? Ou s’apprête-elle au contraire à aborder la phase la plus complexe du recrutement ?

L’entretien d’embauche : passage obligé !

Entretien d'embauche

Les candidats pressentis sont reçus en entretien. On ne recrute pas sur un simple CV ! Dans la plupart des cas, il s’agit d’un échange présentiel, peu d’entreprises ont recours aux conversations à distance (avec un outil de type Skype), sauf dans les cas d’éloignement géographique, par exemple.

On le sait, un entretien n’est pas toujours suffisant pour cerner un candidat à 360° et évaluer justement ses capacités d’adaptation au poste visé. Certaines personnes ont du mal à faire valoir leurs atouts dans un cadre formel, tandis qu’elles performent à la conduite de leurs missions. Au lieu de multiplier les entretiens, si on repensait tout simplement le concept en place ?

Donner le droit de vote aux n-1

Tout le monde a voix au chapitre et même les n-1

Le supérieur du candidat, ou le Service RH, sont présents aux entretiens dans presque toutes les entreprises. Et si on repensait la tendance ? Ainsi, des cabinets de recrutement tels que Valeurs&Valeur prônent les atouts du recrutement collaboratif. Le futur manager ou dirigeant est reçu par les collaborateurs qu’il aura potentiellement sous sa responsabilité !

L’entretien n’est pas toujours formel, il peut s’agir d’une mise en situation réaliste ou d’un jeu de rôle visant à évaluer des critères précis (valeurs humaines, empathie, réactivité…). Les salariés ayant participé au processus de recrutement (parfois même dès l’étape de tri des CVs) sont partie prenante du choix du candidat. Ils se sentent à la fois valorisés et rassurés sur les changements à venir. Ce fut le cas dans l’entreprise Motoblouz, où le nouveau dirigeant a échangé en amont avec les salariés… qui ont retenu son profil !

Un onboarding facilité

Travailler le processus d'onboarding porte ses fruits sur le court terme

Lorsqu’un manager prend ses fonctions au sein d’une nouvelle entreprise, il doit relever nombre de défis, parmi lesquels convaincre sa Direction de sa légitimité à ce poste, mais aussi les collaborateurs sous sa responsabilité ! Lorsque ces derniers ont reconnu ses qualités et ont validé sa candidature, cette étape est grandement facilitée. Chacun travaille en confiance dès les premiers jours, autant de temps gagné !

Les chiffres du turnover étant particulièrement élevés durant les 4 premières semaines suivant une intégration, les entreprises ont tout intérêt à mettre en place des actions avant même la prise de poste. Avec le recrutement collaboratif, une première étape est franchie. Certains employeurs demandent aussi à leurs salariés d’attribuer une note à leur manager dans le cadre d’évaluations annuelles. Autant d’initiatives qui démocratisent les missions des Ressources Humaines et prônent le challenge à tout niveau !

Et vous, quelles initiatives souhaiteriez que votre entreprise adopte ?

 

Partager sur

retour