Télétravail : une date limite d’utilisation à connaître ?

Le télétravail au sein des entreprises françaises est en pourparlers depuis plusieurs mois maintenant. Le débat ? Pour ou contre la pérennisation de ce mode de travail imposé depuis plus d’un an. 

Le télétravail en PME vs en ETI : 2 salles, 2 ambiances ?

Réalisée pour prendre le pouls de la tendance qui se profile, une récente étude* révèle une fracture entre les PME et les grandes entreprises sur le sujet. Alors que 80 % des dirigeants de grandes entreprises envisagent de pérenniser le télétravail, ils ne sonque 23 % à être favorable à ce mode de travail dans les petites entreprises. 

Télétravail : oui, sous condition d’être équipé !

Afin que le télétravail soit bénéfique à la fois pour les collaborateurs et les services RH, des aménagements sont à prévoirPoumon de l’expérience, la digitalisation RH constitue le point de départ de toute discussion. Plus faible dans les petites entreprises, le taux d’équipement suppose des investissements souvent non prévus dans les budgets. 

Télétravail, premier pas vers l’entreprise de demain ?

L’étude dévoile également des chantiers communs aux entreprises, quelles que soient leur taille : 

  • Faire évoluer le style de management pour 2/3 des dirigeants, 
  • Renforcer la communication avec les collaborateurs pour près de 90 %,  
  • Bonifier la relation avec les clients pour plus de la moitié. 

Bien plus qu’un argument au service de l’engagement collaborateur, la digitalisation RH représente également un levier de performance pour l’entreprise et la satisfaction clients. 

 Et concrètement ? Nibelis a développé un module Télétravail, accessible aux entreprises de toute taille et de tout secteur d’activité. Pour en savoir plus, contactez-nous ! 

*3e édition du baromètre de la SSII Sopra Steria réalisé par Viavoice auprès des dirigeants de 435 entreprises 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin