webleads-tracker

Nibelis oriente son SIRH vers la simulation budgétaire

16.12.2015 - Presse

Nibelis a décidé d’aider les entreprises à optimiser leurs coûts ! Spécialisée dans la gestion de la paie et des ressources humaines, la société vient d’enrichir son SIRH d’une dizaine de fonctionnalités relatives au pilotage de la masse salariale, au planning RH et à la simulation budgétaire, devenue un enjeu de performance crucial pour les directions générales.

Tout est parti des clients de Nibelis, qui voulaient disposer « d’une gamme d’applications RH et paie intégrée dans un SIRH modulaire et dotée d’une ergonomie commune », explique Alain Crémer, son président-directeur général.

De cette volonté, est née la nouvelle version de son SIRH, qui couvre désormais, dans le cloud, tous les enjeux RH en matière de pilotage, de gestion quotidienne et d’anticipation stratégique. Outre des améliorations sur le bilan social et la Base de données économiques et sociales (BDES), la solution propose des nouveautés dans plusieurs domaines d’activités.

En matière de simulation budgétaire par exemple, il est désormais possible, pour les professionnels RH, de calculer par anticipation le coût d’un recrutement ou du départ d’un salarié sur le volet des cotisations sociales, des primes d’ancienneté…

« L’outil permet de piloter, de manière prédictive, la masse salariale, qui peut représenter jusqu’à 80 % des charges de l’entreprise, en budgétisant finement les mouvements de personnel », souligne le PDG, qui s’apprête à ouvrir des bureaux à Marseille. Grâce à des fonctionnalités de business intelligence regroupées au sein de tableaux de bords interactifs, les utilisateurs peuvent, par ailleurs, analyser les heures supplémentaires des salariés d’un service et savoir si celles-ci sont liées à un fort taux d’absentéisme ou à un manque de personnel dans l’organisation.

Des modules interconnectés à la paie

Pour faciliter le dialogue entre les managers et les professionnels RH, la société Nibelis qui a gagné 120 nouveaux clients en 2015 (dont Toys R Us et TNS Sofres) a également enrichi son SIRH d’un nouveau module de planning RH. « L’outil de formation a, par exemple, été amélioré : il permet aux responsables de services de formaliser, avec précision, les besoins de formation de leurs opérationnels », illustre Alain Crémer. Evidemment, ce module est interconnecté à la paie.

Concrètement, cela signifie qu’à chaque fois qu’un salarié souhaite se former, l’outil est capable de calculer le coût de cette formation et, par effet de ricochet, le coût de son absence. Pour aider les services RH à optimiser leurs temps dans un contexte où leur environnement se complexifie, Nibelis, qui a généré une croissance de 30 % cette année, profitera de l’année 2016 pour lancer de nouveaux outils, actuellement en test. Notamment une solution de pointage dématérialisée et un module d’engagement de dépenses.« Notre objectif, dans les prochaines années, est également de verticaliser notre offre. Nous disposons de plus en plus de clients dans les domaines du transport et du médico-social, pour lesquels nous allons prochainement améliorer nos automatismes de calcul ainsi que notre expertise conventionnelle », confie Alain Crémer, dont la société devrait dépasser le cap des 11 millions de chiffre d’affaires en 2015.