Combien d'entreprises envisagent de pérenniser le télétravail ?

La crise de COVID-19 a fortement bouleversé leméthodes de travail de l’ensemble des entreprises françaises. Du renforcement de l’activité partielle pour les unes à l’arrêt complet de travail pour les autres, toutes ont été invitées à se réorganiser sans délai. Les structures et services adaptés ont eu massivement recours au télétravail autant que faire se peut. Les Services RH de ces dernières reviennent aujourd’hui sur ce mode de fonctionnement inédit. Quid de l’impact sur la politique RH de l’entreprise ? Quels enseignements tirent les organisations sur les nouveaux modes de fonctionnement possibles ? L’association au service des professionnels RH (ANDRH) et le cabinet de conseil en stratégie BCG, ont mené l’enquête. Explications.

 

 

Conclusion :  

Travail : un modèle hybride en construction 

L’année 2019-2020 aura profondément marqué l’esprit des hommes comme la vie des entreprises. Entre les grèves et la crise sanitaire, ces dernières ont été contraintes de revoir intégralement et sans délai leur méthodes de travail usuelles. Confinés pendant près de 45 jours, la majorité des salariés ont apprivoisé le télétravailseule solution favorisant la continuité de serviceAujourd’hui bien amorcée, la phase de déconfinement invite les entreprises à réévaluer les attentes des collaborateurs ayant eux-mêmes revus leurs priorités. L’objectif ? Réenchanter leur quotidien afin de remonter le moral des troupes parfois mis à mal pendant le confinementD’après les premiers retours, les Services RH semblent envisager le télétravail comme une norme du paysage professionnel à venir. L’agilité des entreprises n’est plus à démontrer notamment grâce aux outils digitaux ayant fortement contribué, tels que les logiciels en Cloud accessibles en tout temps et en tout lieu. Pour plus d’informations sur la gestion des talentscontactez nos experts !   

*Source : Etude BCG et ANDRH, “Futur du travail vu par le DRH” 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

*Source : Etude BCG et ANDRH, “Futur du travail vu par le DRH”